L'histoire de la Maison du Conte de Bruxelles

Vous êtes ici : Accueil > Maison du Conte > Notre histoire

Depuis 2001 la Maison du conte collecte, préserve et diffuse la mémoire orale.

Elle est à l'origine de la création de spectacles pluridisciplinaires, de projets de collectage et d'éducation permanente donnant lieu notamment à des expositions et publications.

Elle propose une formation longue à l'art du conte pour amateurs et professionnels.

Elle organise des événements thématiques, des rencontres et des festivals dont Bruxelles ça Conte et Paroles de Résistance

 

 

 

 

 

Cliquer sur une image puis faire défiler la galerie.

Inscrite au cœur de son projet : la volonté d'être un lieu…

Fédérateur

  • Par sa réflexion sur les métiers de la parole elle a été à l’initiative de la création de la Fédération des conteurs professionnels en 2004.
  • Pour la reconnaissance des arts de la parole comme art scénique à part entière.

D'accueil

  • Pour l'ensemble des conteurs de Belgique francophone.
  • D'accompagnement et de soutien.

De rencontres

  • La Maison du Conte de Bruxelles a tissé un réseau qui s'est affiné avec le temps, tant avec les conteurs qu'avec des associations de terrain.
  • Elle suscite et encourage la création de liens entre les conteurs notamment par des spectacles communs.
  • Elle travaille au développement des rencontres autour de la littérature orale et des cultures populaires.

De formation

  • La Maison du Conte est un lieu de formation de conteurs, de conteurs-acteurs et de pédagogues du conte.
  • C'est également un lieu de formation permanente de praticiens de la parole.
  • Un lieu actif dans le secteur de l'éducation permanente à travers, notamment, des rencontres, des ateliers et des projets de participation citoyenne.

De création et d'expression

  • Un lieu de création, de rencontres, d'événements et de spectacles.
  • Proposant aux conteurs de nouvelles pistes pour les faire sortir de leurs thématiques habituelles et les mettre dans des situations nouvelles.
  • Lieu de création et d'expression par la mise sur pied d'animations et de formations.

De diffusion

  • Du conte en tant qu'art vivant.
  • Par la promotion de grands événements.  
  • Par la production et/ou la diffusion de spectacles de contes et toutes autres formes liées à l'oralité.
  • À travers des partenariats avec diverses structures culturelles et sociales.

D'interculturalité

  • Par le développement de rencontres autour de la littérature orale et des cultures populaires.
  • Par la collecte et la diffusion d'œuvres littéraires orales issus du monde entier.
  • Par son ouverture sur des pratiques diverses de qualité.

De mémoire et de ressource

  • Par la prospection et la collecte d'œuvres littéraires orales.
  • Par la défense, l'illustration et la diffusion de la littérature orale.
  • Par l'édition
    • De textes de littérature orale.
    • De textes de réflexion sur les pratiques liées aux cultures populaires.
  • Par le développement d'un Centre de documentation spécialisé dans les arts de la parole.

De réflexion

  • La Maison du conte poursuit son travail de réflexion et de recherche
    • Sur l'oralité et les cultures populaires.
    • Sur le rôle et l'impact de l'oralité dans les sociétés d'aujourd'hui.
    • Sur la transmission et les liens qu'elle tisse entre les générations.
    • Sur les formes émergentes de la littérature orale.